IMAIAITHEK

Nombre d'opérations en virgule flottante par seconde

Le nombre d'opérations en virgule flottante par seconde (en anglais : floating-point operations per second ou FLOPS) est une unité de mesure de la performance d'un système informatique.

Les opérations en virgule flottante (additions ou multiplications) incluent toutes les opérations qui impliquent des nombres réels. De telles opérations, qui prennent beaucoup plus de temps de calcul que des opérations sur les nombres entiers, se produisent souvent dans certains types d'applications...


- Le 28 janvier 2014, la plateforme de calcul distribué BOINC totalise 8,251 pétaFLOPS.

- En 2015, le gouvernement américain lance un projet pour franchir la barre de l'exaFLOPS (1018 FLOPS).

- En 2016, le gouvernement français lance un projet à travers la société Bull pour "développer une puissance exaflopique", la France reste loin de ses concurrents japonais, chinois et surtout américains.

- En 2016, la plateforme DGX-1 avec Nvidia Pascal 8x GPUs server(P100) avec le Deep Learning de Nvidia intégré a une puissance d'environ 170 téraFLOPS (FP16), il est d'une puissance comparable aux superordinateurs de 2005. La version Tesla V100 intégrée a une puissance d'environ 960 téraFLOPS (1016), elle est d'une puissance comparable aux superordinateurs de 2007.

- Le 17 juin 2016, le réseau de minage permettant la génération de la cryptomonnaie Bitcoin totalise une puissance d'environ 64 exaFLOPS. Il s'agit du réseau le plus puissant au monde, avec une performance excédant 500 fois celle du supercalculateur Tianhe-2, ce dernier se trouvant en seconde place. Il est à noter que la majorité de cette puissance de calcul est réalisée sur des ASICs ne permettant la plupart du temps pas un emploi en tant que supercalculateur, ces puces étant très spécialisées. L'usage du nombre de FLOPS est également controversé, puisque ces puces ne réalisent pas de calculs à virgule flottante à proprement parler. Il s'agit plutôt d'une mesure de performance équivalente.

- Un superordinateur chinois, le Sunway TaihuLight, franchit pour la première fois la barre des 100 petaflops en 2016.

- IBM a annoncé avoir mis en service un nouveau supercalculateur crédité de 200 petaflops en juin 2018 pour le Département américain de l'énergie au Laboratoire national d'Oak Ridge, le Summit.

Source:Wikipedia - Flops

Page modifiée: 16 April, 2020